d
c

Commission Astronautique

Président : Lucien DESCHAMPS
Président D’honneur : Jean-Pierre HAIGNERE
Secrétaire : François VOISIN

LA COMMISSION

Ancien Conseiller Scientifique à EDF et actuel Président de l’Association Grands Projets 21 (AGP21), Lucien Deschamps intervient depuis plus de 30 ans dans le domaine des perspectives énergétiques spatiales. Il a été élu en décembre 2012 à la Présidence de la Commission Astronautique, succédant ainsi à René Oosterlinck.

Liste complète des membres de la Commission :

Myriam BELMIHOUB, Olivier BOISARD, Annie CARTERON, Jean-François CLERVOY, Catherine Le COCHENNEC, Pierre COMTE, Lucien DESCHAMPS, Jean DUNGLAS, Olivier de GOURSAC, Jean-Pierre HAIGNERE, Muriel JOYEUX, Patrick MILWARD, René OOSTERLINCK, François VOISIN.

Les grands axes d’activités de la Commission Astronautique sont :

  • Historique, les grands anniversaires du spatial,
  • Actions auprès des jeunes,
  • Grands acteurs du spatial,
  • Suivi des avancées scientifiques, techniques, économiques, industrielles mais aussi humaines et artistiques, …
  • Futur du spatial : l’Espace au service de la Terre, l’Industrialisation de l’Espace et la « Colonisation » de l’Espace.
Conférences

Prochaines conférences :

  • Vendredi 4 Octobre 2019 à l’AéCF : « APOLLO 11 » par Olivier de Goursac
  • Jeudi 18 octobre 2019 à l’AéCF : « Les effets de l’apesanteur sur le corps humain » par le Dr Franck Lehot

Réalisations récentes de la Commission :

Vendredi 24 mai 2019 à 19h00 à l’AéCF : « Les faces cachées de la Lune » par Antoine Meunier, journaliste La Chronique Spatialelachroniquespatiale.over-blog.fr

Nous allons fêter le 20 juillet prochain le cinquantenaire du premier pas sur la Lune. Au cours de la mission Apollo11, Il y a un demi-siècle, des hommes ont réussi, en à peine une décennie, l’exploit insensé de marcher sur la surface d’un monde situé à 400 000 km de la Terre. Cinquante ans plus tard, que reste-t-il des missions lunaires Apollo ? Retournerons-nous sur notre satellite ?

Et surtout, allons-nous poursuivre l’exploration laissée vacante après Apollo 17 pour nous y établir à long terme ? A l’aube de la décennie 2020, la Lune revient une nouvelle fois sur le devant de la scène.

Lundi 18 Mars 2019 19h00 à l’AéCF, 6 Rue Galilée, 75116 Paris : « L’Aventure Arsat » par Pierre Comte.

Comment intervenir dans l’espace alors qu’on n’y connait rien ! En 1981, c’est le dilemme auquel le plasticien Pierre Comte est confronté. Il est amené à imaginer de faire de l’astronautique, basée cette fois sur les conditions physiques du cosmos et utilisant la technique du gonflable. ARSAT (art-satellite) est né. Objet événementiel et voile solaire expérimental, l’objet ouvre la voie à tout un ensemble d’architectures gonflables allant d’un projet de SPS (le SPS-AX) à des propositions de stations spatiales (les ARSAT Symbiose) et aboutissant au futuriste Spatioport. Pendant ce temps, des américains découvrent peu à peu les atouts des gonflables spatiaux. Ils montent des sociétés et réalisent… (dernière en date : la structure habitable dans l’ISS).

Vendredi 18 Janvier 2019 19h00 à l’AéCF : « Débris Spatiaux » par Romain Lucken et Damien Giolito, Share MySpace

Débris spatiauxImaginez deux objets qui volent l’un vers l’autre à 27000 km/h, et qui se fracassent l’un contre l’autre. Une telle collision n’est presque pas envisageable, et pourtant le risque d’un tel scénario est bel et bien présent au-dessus de nos têtes. Il concerne tous les objets en orbite autour de la Terre. Depuis 1957 et le lancement de Spoutnik, les activités spatiales ont généré des milliers d’objets les plus variés : des satellites fonctionnels bien sûr, mais également des restes de fusées, des morceaux de réservoirs issus d’explosion, des outils de cosmonautes, des écailles de peintures, des débris de collision. Les agences spatiales estiment à 30 000 le nombre d’objets de plus de 10 cm en orbite, 700 000 le nombre d’objets de plus de 1 cm et des millions en-dessous de cette taille. A l’heure des besoins sans précédent en télécommunication et en observation de la Terre, l’industrie spatiale se trouve confrontée à un cruel dilemme : d’un côté, des technologies et des besoins terrestres qui poussent à une utilisation intense de l’espace orbital et de l’autre des milliers d’objets comme autant de collisions potentielles. Comment se sortir de cette situation difficile, qui entrave directement les possibilités humaines d’exploration au-delà de ses frontières ? Ce sujet occasionnera un des plus grands projets du 21ème siècle : nettoyer l’espace.

Vendredi 14 Décembre 2018 à l’AéCF : « Le Village Lunaire : Un grand projet pour le 21ème siècle » par Olivier Boisard,

Le secteur des activités spatiales est promis à des développements considérables au cours du 21ème siècle, visant entre autres à exploiter industriellement des ressources extraterrestres et à installer de façon durable des communautés humaines hors de la Terre. Les premières étapes de cette industrialisation de l’espace se dérouleront tout naturellement dans notre voisinage immédiat, sur la Lune, et verront apparaitre et se développer des cités habitées constituant – selon le terme popularisé par l’Agence Spatiale Européenne – le « Village Lunaire ». En raison de son impact sociétal, la justification d’un tel grand projet se doit d’être établie au-delà des aspects purement techniques et budgétaires : avant tout, peut-on définir plus précisément ce qu’il faut entendre par « village lunaire » ? Quelle est la place de l’Homme dans ce projet, face aux autres défis majeurs qu’il devra affronter sur Terre à court et moyen terme ? Comment – et sous quelle forme – pourrait voir le jour un village lunaire ? Quels sont les enjeux d’une industrialisation de l’espace ?

Samedi 6 Octobre 2018 : Fête de la Science – Science en l’Air à Cernay / La Ferté. A l’occasion de la Fête des Sciences, organisation d’une exposition de posters par AGP 21, AéCF et l’Association Jonathan (Annie Carteron)

Vendredi 23 Mars 2018 à l’AéCF : Objets géocroiseurs : enjeu d’une défense planétaire par Florent Deleflie, Astronome à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides à l’Observatoire de Paris, spécialiste de mécanique céleste et spatiale.

Lundi 8 Janvier 2018 à l’AéCF : La Terre dans l’œil de Thomas Pesquet par Gilles Davidowicz, Géographe, Commission de Planétologie, Société Astronomique de France

Lundi 9 Octobre 2017 à l’AéCF : Ascenseur pour l’Espace par Jean-Yves-Prado, Expert International pour l’Espace, ex ingénieur CNES

Jeudi 15 Juin 2017 à l’ESA : Missions Apollo, regard d’aujourd’hui sur l’aventure lunaire par Olivier de Goursac (coopération avec AGP21)

Mercredi 7 Juin 2017 à la Défense Tour Initiale RTE : Le Grand projet Galileo par René Oosterlinck, ancien directeur du programme Galileo à l’ESA (coopération avec AGP 21)

Jeudi 4 Mai 2017 à l’AéCF : Systèmes spatiaux de production alimentaire en écosystèmes fermés et isolés par Jean Dunglas, Académie d’Agriculture de France (coopération avec AGP 21)